Menu déroulant

dimanche 27 avril 2014

Randonnée Pic de la Llabanère (2052m) en boucle avec le Cami Ramader


  • France Pyrénées Orientales (Conflent) - Dénivelé +1260 m - 4H20+4H30 - 18,90 km 
  • Niveau : Randonneur (en Aller Retour au pic) Randonneur expérimenté avec GPS (pour la liaison avec le Cami Ramader) 
  • Date : 27 avril 2014 - Départ : Parking Oreilla
  • Carte : IGN 2249ET Font Romeu Capcir au 1:25 000 
  • Accès : N116/Olette/D4/D4b/Oreilla/Parking à l'entrée du village
  • Difficultés : Il n'y a aucune difficulté d'ordre technique, mais la liaison entre le Pic et le Cami Ramader est un exercice d'orientation difficile. L'usage d'un GPS est très fortement conseillé.
  • Trace et vue 3D : Accès à Wikiloc pour télécharger la trace GPS et la vue 3D avec Google Earth  
  • Carte 3D : Afficher la carte 3D

Pic de la Llabanère(2052 m) en boucle.  Aller par les bergeries de Pla diagré/Llobadibes/Mosquirols. Retour hors piste jusqu'au Cami ramader,puis sentier vers Thuir d'Evol puis Oreilla (881m)

Le pic de la Llabanère constitue un avant poste du Puig d'Escoutou (2292m) qui est une course exigeante par son dénivelé de 1410 m et qui se prête surtout à un aller retour. Pour notre part nous avons opté pour une boucle plus aventureuse. Depuis la Llabanère il s'avère possible de rejoindre le Cami Ramader par un cheminement au dessus du ravin du Peyro, puis une descente de jasse en jasse jusqu'au lieu dit des Corts d'Avall. La suite est facile il suffit de suivre le magnifique Cami Ramader jusqu'à Thuir d'Evol et de là attraper le sentier de liaison jusqu'a Oreilla. On ne manquera pas d'observer une multitude de cerfs, chevreuils et autres ongulés sauvages. L'autre attrait de cette magnifique randonnée est constitué par les innombrables Orrys, bergeries , et autres constructions en pierres sèches fruit de l'intense labeur de nos anciens.


La Pelade et l'Escoutou vus depuis la Llabanère



Il y a un petit parking à l'entrée du village d'Oreilla (881m). Traverser le village et prendre la ruelle à droite qui devient vite un sentier. On rencontre tout de suite un petit canal d'arrosage puis une piste que l'on traverse.



Au nord on aperçoit déjà le mont Coronat.



Derrière nous le Tres Estelles et au fond les sommets au dessus du village de Mantet.



Au zoom les sommets enneigés au dessus du village de Mantet



Sur notre droite et sur l'itinéraire de retour le village de Thuir d'Evol 



Au zoom Thuir d'Evol



Au zoom Le Puig d'Escoutou (2292m) qui domine le Pic de la Llabanère



Au bout de 30 mn nous atteignons le site de la chapelle ruinée de La Salra







Après la chapelle, le cheminement devient vite incertain à cause de multiples traces d'animaux. En fait il faut se rapprocher progressivement de la crête en cherchant les passages les plus dégagés au milieu des genêts et des épineux agressifs.







Au zoom le château ruiné au dessus de Thuir d'Evol



Premières biches sur la crête



Vers le col de Portus et l'Escoutou le mauvais temps se prête à quelques photos au zoom sublimées.









Derrière nous au zoom les pics imposants qui dominent la Tet



Les massifs du Tres Estelles et des Trepassats



Nous passons prés de la bergerie de Pla Diagré en ruines



Et devant nous le Roc de L'aigle et le Col de Portus



Au bout de 2H30 nous arrivons à la bergerie ruinée de Llobadibes





Un petit arrêt pour reprendre des forces



Nous poursuivons la montée dans les genêts 



Au pied de ce pin des enclos et les restes d'un orry





Le berger avait une vue imprenable...



Le spectacle est toujours derrière nous...



Les pics de la Carança



et de droite à gauche les pics  Gallinas, Redoun et Moneliet



Nous poursuivons jusqu'à un nouvel orry presque en bon état





Le pic d'Escoutou commence à se dévoiler



Le temps se gâte sur les sommets



Cabane du pla de l'estanyol (abri très précaire)








Un dernier effort pour arriver à la Llabanère (2052m) après 4H00 de montée





La photo au sommet Jean, Gilbert, Valérie, Michel et Jeannette


et Roberte



Au dessus de nous le Pic de la Pelade







et le pic d'Escoutou à 45 mn 





Comme prévu nous ne montons pas à l'Escoutou et redescendons vers  l'Estanyol. 



Nous rejoignons Nathalie et Thierry pour la pause repas avec quelques gâteries. 



A partir de là c'est l'aventure à n'entreprendre qu'avec une bonne visibilité et muni des outils de navigation indispensables. Dans un premier temps il faut récupérer la trace qui vient de l'estanyol au point coté 1889 sur la carte IGN. Cette trace poursuit en légère descente et permet de passer 2 ravins au point 1831et sous le point 1803. 








Traversée du premier ravin sur un petit névé







Arrivé au second ravin la sente se perd







Le petit ruisseau du ravin de la Rouquette





Derrière nous le flanc de montagne que nous venons de parcourir.



L'objectif suivant est d'atteindre le point coté 1613 ou passe une sente selon la carte. Nous avançons un peu à flanc pour trouver un point d'observation.





Puis nous devons perdre 200 m dans les éboulis.





A ce pin nous croisons une sente à la cote 1700 environ.







Devant nous la "jasse"ou nous devons passer



Le ravin du Peyro



Comme prévu dans ce coin peu fréquenté, les ongulés sauvages sont au rendez vous.



Arrivée à la cote 1613.


A partir de maintenant il va falloir naviguer à vue et descendre de jasse en jasse pour atteindre le fond de vallée. La carte indique la présence d'une cabane sur cet éperon.



On distingue une construction qui semble en bon état







La cabane est en très bon état à la cote 1540m



Une petite pause qui permet de vérifier notre position et d'admirer le Canigou dans toute sa majesté.





Nous poursuivons vers la jasse suivante 




Vers le col de Portus le Roc de l'aigle et son gendarme





La pente s'accentue et le terrain est plus embroussaillé. Néanmoins on commence à voir la piste et le fond de vallée.





Vers la cote 1592 nouvelle bergerie



On arrive au terme du hors piste après 2H00 de navigation.





La jonction avec la Cami Ramader est faite juste au niveau du panneau "Barry Grau" au lieu dit Les Corts d'Avall.



Maintenant c'est facile il suffit de suivre le Cami Ramader jusqu'à Thuir d'Evol







Tout le long des bergeries ruinées avec des toits en lloses



Un pont un peu précaire



La rivière d'Evol



Partout des murs en pierres sèches. Quel travail titanesque.





Le pont des Agouilles



Ce piton c'est le Roc dels Moros





Une cathédrale de schiste







L'autre face du Roc dels Moros. On distingue des murs en pierres sèches sur ce flanc.








Le site des ardoisières.








Vue sur la rivière



La météo s'est bien arrangée, nous profitons du soleil d'avril.





Une rencontre bucolique. Les brebis sont tondues !



Le pont de pierre



Floraison printanière







Ce panneau marque le début du Cami Ramader à Thuir d'Evol



Vieilles maisons typiques à Thuir d'Evol







L'église d'Evol





Les plus en forme sont allés récupérer les voitures à Oreilla à 30 mn d'ici. Pour les autres la rando se termine au parking sous la chapelle St Etienne et  le château ruiné d'Evol.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire