Menu déroulant

dimanche 9 février 2014

Randonnée Ravin des Horts en Traversée depuis Villefranche de Conflent avec retour par Serdinya

  • France Pyrénées Orientales (Conflent) - Dénivelé +1150 m - 7H00 - 16,80 km 
  • Niveau : Randonneur expérimenté 
  • Date : 9 février  2014 - Départ : Parking Villefranche de Conflent _ Arrivée : Village de Serdinya
  • Carte : IGN 2349ETMassif du Canigou au 1:25 000 (avec débordement sur 2249ET)
  • Accès : N116/Villefranche de Conflent/Parking devant l'école à l'extérieur des ramparts
  • Difficultés : Il n'y a pas de difficulté d'ordre technique. Mais la remontée du ravin présente quelques petits passages ou il faut mettre les mains. Par ailleurs si l'on ne connait pas cette partie du massif du Coronat mieux vaut avoir un GPS en plus de la carte.
  • Trace et vue 3D :  Accès à Wikiloc pour télécharger la trace GPS et la vue 3D avec Google Earth  
  • Carte 3D :  Afficher la carte 3D

Ravin des Horts en traversée depuis Villefranche de Conflent avec retour sur Serdinya.


En pleine action dans le ravin des Horts





La remontée du ravin des Horts est une randonnée très ludique que l'on peut classer dans la catégorie "Ravinisme" selon la définition du blog Corse sauvage. Sans être technique elle impose néanmoins un effort soutenu par son dénivelé et la nécessité dans le ravin  de passer quelques ressauts en posant les mains, les épineux  y sont omniprésents aussi mieux vaut porter des lunettes pour éviter tout accident. Un petit détour permet admirer le Roc Punxut  vers le Pla dels Horts. Pour le retour nous avons choisi d'arriver à Serdinya ce qui nécessite une seconde voiture. Il est aussi possible de revenir par le Pla d'Aussa, la chapelle St Etienne et le Fort Libéria (ou Notre Dame de Vie) puis Villefranche. Pour ceux qui ne connaissent pas le massif mieux vaut disposer d'un GPS. Le départ est placé à Villefranche, il est aussi possible de se garer sur la N116 vers le Mas de Lastourg mais il faut alors traverser la 4 voies dans une portion assez dangereuse. Compte tenu de l'exposition sud et de l'altitude max limitée à 1600 m, cette rando est faisable même en hiver.



Nous avons laissé la voiture sur le petit parking devant l'école. Bien que l'on soit à l'extérieur des remparts ici c'est Villefranche (440m) comme le dit le calicot. Il faut alors remonter la N116 vers Serdinya en utilisant dès que possible une contre allée.



Au bout de 25mn on arrive à cette construction qui est le début effectif de la rando. Au fond de cette allée un petit escalier permet de trouver une trace qui monte de terrasse en terrasse.



La trace monte en oblique vers la gauche. 



On atteint en 10 mn cet ancien canal que l'on suit jusqu'au collet de Poumejane.



Le collet de Poumejane ou le chemin attaque sa montée vers les Horts.



Au bout de quelques lacets on domine un site d'escalade équipé avec des cordes.



Nous devons atteindre ce petit col  en haut à gauche à la cote  730m





Arrivée au petit col. De l'autre coté de la Tet le massif du Tres Estelles.



Sur notre droite le ravin des Horts débute par un mur vertical accessible aux grimpeurs. Pour notre part nous allons prendre plus loin un accès pour randonneurs mais tout aussi spectaculaire.



Nous continuons à flanc vers le village des Horts.







Nous avons la visite impromptue de quelques isards.



Aux Horts il ne reste que quelques maisons en ruine. 







Repérer cet éperon au pied duquel nous allons passer.



Il faut chercher l'amorce du sentier au dessus de cette maison en ruine. 






Nous débutons une partie vraiment spectaculaire du parcours.











Le sentier contourne cet éperon et vire à gauche



Le ravin des Horts !!!



Nous arrivons dans le lit du ravin. Nous allons le remonter sur 300 m de dénivelé.



Le premier ressaut amusant et facile





Nous mettrons 1H45 pour faire les 300m de denivelé car il faut en continu chercher le passage le moins embroussaillé







Un petit regard en arrière



Il y a beaucoup d'épineux.





Second ressaut : Jeanne dans une position acrobatique





Encore plus fun !!!







Troisième ressaut







Quatrième ressaut le plus haut mais toujours facile.







Vers la cote 1200, le ravin s'élargit.



Les isards sont toujours là.



A partir de la cote 1200m nous avons pris l'option de quitter le ravin moins spectaculaire à présent pour  gravir la croupe à droite sur un terrain plus dégagé mais pentu.



Derrière nous le ravin des Horts





Arrivée en haut de la croupe. En second plan le Pla d'Aussa



Quelques vues toujours spectaculaires sur le Canigou.







Après 4H00 de marche nous sommes donc arrivés au Pla dels Horts pour une pause bien méritée. Le temps se gâte un peu mais nous poursuivons  plein nord jusqu'au bord du plateau pour admirer le spectaculaire Roc Punxut (pointu) dominé par les falaises du plateau.









Le petit lapiaz d'El Crest



Nous récupérons le bon sentier balisé du Tour du Coronat en direction du petit refuge de Roquefumade.







Le petit appentis en bon état est ouvert aux randonneurs.



Sous Roquefumade la bergerie de Cortal Drapé qui semble encore utilisée.



Nous avons atteint le point haut de la randonnée à 1600m pour repérer une cabane avec vue imprenable.





La cabane



et sa vue 5*****



Après ce repérage nous rejoignons Roquefumade par le sentier qui passe par le ce ravin.




Une surprise nous attends. Des brebis, mais pas de patou ni de berger.



Attention il faut être attentif pour attraper ici le sentier qui rejoint les Horts.



Dans la pente devant nous le hameau abandonné (quasi) de Flassa ou l'on rencontre parfois le berger.





La descente se poursuit par un bon sentier dans le bois de chêne.





Au dessus de nous l'Ancien Poste du Génie lui aussi abandonné et en ruine.





Le beau temps revenu donne envie de profiter encore un peu du soleil de février.



Vers le Sud le Tres Estelles un peu enneigé.



Au pied du Tres Estelles et au zoom  le petit village d'Escaro.




Le sentier rejoint les Horts par le ravin de Carlong au milieu des pins et des chênes.











Des paysages de carte postale




 Au milieu de la paroi on distingue une cavité aménagée qui semble difficilement accessible. Poste d'observation ?





 Nous voici à nouveau devant les ruines du village des Horts.




Il reste une construction encore debout



L'eau est très rare en surface dans ce massif calcaire. Rien ne coule dans ce tuyau.



 Sur la photo : au milieu le hameau en ruine, à gauche le ravin de Carlong ou passe le sentier qui vient de Roquefumade et à droite derrière la crête le ravin des Horts que nous avons remonté ce matin.



Nous arrivons à Serdinya le terme de notre randonnée.









2 commentaires:

  1. Belle randonnée, pourriez vous me préciser l'emplacement de la cabane svp
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette cabane se situe approximativement à : 42°35'33" N et 2°18'13" altitude 1590 m. Ce qui la situe sur ma carte IGN juste à droite du second "e" de Refuge de Roque Fumade.
      Je n'y suis pas allé, mais avec mon GPS j'ai pris un cap (SW = 220/230) depuis la bifurcation (de la piste juste avant l'ancien poste du génie) d'ou nous avons fait les photos. A défaut d'accès évident il me semble que l'on peut l'atteindre depuis la piste DFCI au dessus de Roque Fumade depuis la gauche d'un éperon rocheux qui domine la piste. Il doit y avoir environ 50 m à grimper droit dans les pins.
      Si vous la trouvez tenez mois au courant cela fera un but pour une nouvelle rando.
      Michel BENET

      Supprimer