Menu déroulant

mardi 26 mai 2015

Randonnée Crête et Pic de la Capsole (Massif du Pic Très Estelles)




  • France (Conflent) - Dénivelé +-1000 m - 4H30+4H00 - 13 km 
  • Niveau : Difficile. Pour Montagnard ou Randonneur très expérimenté avec GPS 
  • Date : 17 mai 2015 - Départ : Parking du Coll de Fins
  • Carte : IGN 2349ET Massif du Canigou au 1:25 000 
  • Accès : N116/Après Villefranche du Conflent -->D6 vers Sahorre/ A Sahorre -->D27vers Escaro jusqu'au Coll de Fins
  • Parking : au niveau du Coll de Fins
  • Difficultés : Parcours en grande partie sans sentier ni cairns (GPS très recommandé). La crête entre Prat d'Avet et la Capsole nécessite un pied sûr dans un terrain compliqué. 
  • Trace et vue 3D :  Accès à Wikiloc pour télécharger la trace GPS et la vue 3D avec Google Earth  
  • Carte 3D :  Afficher la carte 3D

Boucle sur le massif du Pic Très Estelles (2099 m). 
Aller par le flanc Ouest du Ravin d'Aytua jusqu'à Prat d'Avet. 
Retour par la Crête de la Capsole (1603m). 



Sur la crête de Prat d'Avet à la Capsole



La boucle du Très Estelles, belvédère du Haut Conflent, depuis le village d'ESCARO est une randonnée exigeante avec un fort dénivelé (1300 m) mais sur des chemins bien balisés. 

Pour notre part, fidèles à l'esprit du blog, nous avons opté pour un parcours hors des sentiers battus qui ne passe pas au pic mais parcours le flanc Nord Est du massif. La montée se fait par un vieux sentier en désuétude sur le flanc Ouest du ravin d'Aytua jusqu'au lieu dit "Prat d'Avet". Là nous quittons la sécurité du sentier pour atteindre et parcourir la longue crête rocheuse un peu compliquée (environ 2 heures de parcours magnifique ) qui nous mènera jusqu'au modeste pic de la Capsole. Cette partie de l'itinéraire est hors sentier donc sans balisage sur un terrain rocheux dominant quelques à pics. Il faudra être particulièrement attentifs pour éviter tout incident. De la Capsole il faut retrouver les restes de la trace peu visible et en partie inutilisable qui nous amène sur le sentier "Tour du Pic du Très Estelles". Le GPS est nécessaire pour ne pas rater les bifurcations et assurer la sécurité du parcours. 

Les gourmands auront l'occasion entre la mi mai et la mi juin de cueillir quelques tiges du célèbre "Coscoll" tant apprécié des Catalans. Attention là aussi de ne pas faire d'erreur fatale, car le "Coscoll" porte le nom scientifique évocateur de "Molosperme du Péloponèse à feuille de Cigüe".


Le départ de la rando se situe au Coll de Fins (897m)entre Sahorre et Escaro sur la D27. Un petit parking permet de garer son véhicule.



Prendre le sentier balisé du "Tour du pic du Très Estelles" qui se dirige vers le village de Py. Nous quitterons ce sentier au bout de 45 mn au lieu dit Troc de Laric.






Devant nous le modeste sommet de la Capsole avant Pic du Très Estelles.



Un démarrage en douceur sur une piste facile. 



Continuer à gauche vers Py sur le sentier du  "Tour du pic du Très Estelles"





Bifurcation et Virage en épingle direction Sud.






Quelques spécimens de la flore...














Fin de la piste, nous sommes au "Troc de Laric" (vers 1180m).









Vue vers le NO : l'ancienne exploitation minière à ciel ouvert d'Escaro (Spath fluor).
En toile de fond le Pic Coronat à droite et ceux Escoutou et de la Pelade à gauche.




Au troc de Laric on quitte la piste (et le Tour du pic du très Estelles) pour une trace assez nette qui descend dans le ravin. Il y a un cairn qui indique la bifurcation. 



Une courte descente dans les genêts pour pour rejoindre le ruisseau d'Aytua.





Le ruisseau du ravin d'Aytua.



Après le ruisseau, curieusement nous trouvons un sentier très bien marqué avec des murs de soutènement.



In mémoriam ? Une petite croix anonyme est scellée dans la roche.



Une vue sur l'éperon rocheux du Troc de Laric



Vers 1135 m et moins de 10 mn après la traversée du ruisseau nouvelle bifurcation ou il faut prendre à gauche en direction du ravin d'Aytua. (La branche de droite amène à la maison forestière de Founguére.



Le sauvage et  magnifique ravin d'Aytua.



Il faut admirer les murs de soutènement  réalisés par nos anciens.
Sur cette première partie de la montée et jusqu'à la prochaine bifurcation le sentier est en assez bon état.













Nouvelle vue arrière vers le Troc de Laric



Au fond le Pic Coronat


Traversée d'un  "tarter" (pierrier)



Nous allons quitter le sous bois pour arriver sur une portion plus dégagée orientée Sud.
Nous passons une nouvelle bifurcation (vers 1450 m), laisser la branche de droite qui file vers la Maison Forestière de Founguère et prendre à gauche pour se rapprocher du ravin.



Jeanne et Valérie coéquipières de choc...



La Capsole est en face de l'autre coté du ravin.



Au dessus de nous la crête vers le Très Estelles.



Dans cette seconde partie de la montée du ravin d'Aytua le terrain change radicalement.
Orientation Sud (il fait chaud...) nous montons à découvert.
 La trace qui serpente entre les rochers est encombrée par la végétation, en deux ou trois points il faut couper les lacets pour se faufiler.









Nous devons atteindre ce petit col à droite de l'éperon. 
Il reste environ 200 m de dénivelé pour y arriver.



La trace serpente au milieu du Tarter.



La Capsole et la partie inférieure de la crête.



Détail de la partie supérieure de la crête (remarquer les 3 pitons caractéristiques)

 

Après ce rude effort, une petite pause bien méritée. 
Nous sommes sur un petit col et trouvons le bon sentier de la voie normale du Pic de Très Estelles. Le sentier  de droite descend vers la Maison Forestière, nous prenons à gauche pour monter jusqu'à "Prat D'avet".



Après une courte montée nous arrivons au Roc de Las cabres, a partir de là le sentier ondule en légère montée jusqu'à Prat d'Avet.





Un coup d'oeil en arrière vers le Canigou.





Passage rocheux caractéristique.




Ici une petite halte s'impose...
Les gourmands auront l'occasion entre la mi mai et la mi juin de cueillir quelques tiges du célèbre "Coscoll" tant apprécié des Catalans. Attention de ne pas faire d'erreur fatale, car le "Coscoll" porte le nom scientifique évocateur de "Molosperme du Péloponèse à feuille de Cigüe". 



Beau spécimen de Coscoll fleuri déjà trop développé pour faire une bonne salade.



Anémone Soufrée



Nous admirons le paysage.



Crête de la Capsole



Et au zoom le Canigou 



Nous approchons de Prat d'Avet





Voici la source de Prat d'Avet.
A partir de là plus une goutte d'eau jusqu'à l'arrivée. Mieux vaut faire le plein.





Attention c'est le point clé de l'itinéraire !!!
150 m après la source au point coté 1779 sur la carte IGN il faut quitter le sentier en direction Nord Est pour attraper le début de la crête qui descend au pic de la Capsole.
Il y a un cairn dans les rochers qui marque le début de l'aventure.
La difficulté tient au fait qu'au niveau de la bifurcation la Capsole n'est pas visible.

Une vague trace non visible dans les premiers mètres, nous amène en moins de 15 mn sur une jasse (clairière). Nous avons ajouté quelques cairns.





Nous voici arrivés sur la jasse. 





Le viel orry en ruine atteste d'une antique présence pastorale.



La vue bien dégagée permet d'admirer le paysage pendant la pause déjeuner.
Nous étions en face...



Vers Matte Rouge.



Est ce la fatigue ou un coup de chaleur? ce piton nous laisse imaginer de bien curieuses créatures...





Nous attaquons le parcours en crête. 
Ce premier piton se contourne facilement par la gauche. 
Arrivés aux arbres on remonte immédiatement en longeant le rocher pour reprendre pied sur la crête.



En règle générale, les meilleurs passages sont ensuite sur ou légèrement à droite de la crête ce qui permet d'avoir une vue plongeante sur les à pic .
Il n'y a aucun pas d'escalade, mais le terrain est compliqué, il faut être très attentif à ses appuis.



Une vue arrière vers la jasse et le premier piton.



Quelle belle journée!!! Merci à notre photographe pour ses beaux cadrages.



Nous continuons toute crête jusqu'au piton suivant.









Le ravin sur notre droite. 



Après le piton, un joli passage dans les blocs.





Vue arrière. Au fond le Très Estelles.



La crête est toujours chaotique.







Vue vers la vallée.



Au zoom sur notre gauche le petit hameau d'Aytua.





Attention second point clé de l'itinéraire!!!
Le passage repéré contourne ce superbe piton par la droite (vers le ravin). Il faut aller jusqu'à sa base et descendre en biais pour perdre une cinquantaine de m de dénivelé.
Un cairn marque le passage.



Il faut se diriger vers l'épaulement boisé.



Ces 2 filles sont vraiment des pros du hors piste...





Cet épaulement est suivi d'un second situé 200 m plus loin que nous atteignons en courbe de niveau par le pierrier.







En vue du second épaulement.



Nous sommes surveillés...





Du second épaulement, nous voyons la Capsole précédée d'un petit col ou il faut descendre.





Le petit col est très embroussaillé par des épineux, le meilleur passage semble être par la forêt légèrement à gauche.



Vue arrière sur le dernier épaulement et le petit col. 



Après le petit col il faut remonter quelques dizaines de mètres au milieu des genêts. 



Le bien modeste sommet de la Capsole.





A nos pieds les villages du Conflent. Sahorre, Fuilla, Vernet...



Derrière nous la crête que nous venons de parcourir.



Du sommet il faut rechercher le vieux sentier en lacets qui permet de rejoindre "Le tour du pic du Très Estelles" au niveau de La font del Diumenge. Il est envahi par la végétation et parfois barré par des arbres couchés. Nous avons coupés quelques lacets. Le GPS ne fut pas inutile.

  





Nous trouvons le bon sentier  du  "Tour du pic du Très Estelles" qui nous ramène tranquillement au Troc de Laric puis au Coll de Fins.





Le château de Thorrent.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire