Menu déroulant

mardi 9 décembre 2014

Randonnée Pic Péric (2810m) par l'arête Sud en boucle par la Coma de la Llosa




  • France / Pyrénées Orientales / Cerdagne - Dénivelé +886 m - 5H00+4H00 - 17,50 km 
  • Niveau :Randonneur averti 
  • Date : 17 octobre 2013 - Départ : Parking du Lac des Bouillouses
  • Carte : IGN 2249ET Font Romeu Capcir au 1:25 000 
  • Accès : N116-->Mont Louis / D118 sur 1,5 km direction Les Angles / D60 sur 12 km environ. Attention la route d'accès est réglementée en juillet et Août et fermée en hiver
  • Parking : utiliser les parkings aménagés sous le barrage.
  • Difficultés : Sans difficulté technique pour la marche d'approche. L'arête nécessite de poser les mains mais reste du niveau randonnée.
  • Trace et vue 3D : Accès à Wikiloc pour télécharger la trace GPS et la vue 3D avec Google Earth  
  • Carte 3D : Afficher la carte 3D

Pic Péric (2810m) par l'arête Sud en boucle par la Coma de la Llosa.


L'arête Sud du Pic Péric.





Le Pic Péric (2810 m) est un grand classique des randonnées autour du lac des Bouillouses, mais moins célèbre que le Pic Carlit (2921 m) son illustre voisin peut être à cause d'une altitude légèrement plus faible. Nous avons choisi de délaisser la voie normale qui passe par le thalweg de la Coma de la Llosa, pour faire l'ascension par l'arête Sud beaucoup plus intéressante et spectaculaire dans une ambiance haute montagne. Sur cette portion la crête rocheuse est très raide et il faut souvent poser les mains pour faciliter la progression. Mais cela reste du niveau randonneur averti puisqu'il n'est pas nécessaire d'utiliser du matériel d'escalade en l'absence de neige et par temps sec. Pas de sentier, mais quelques cairns et balises blanches très visibles jalonnent l'arête. Le retour se fait par le vallon de la Coma de la Llosa, et à partir du point 2398 toutes les errances sont possibles la seule contrainte étant de repasser la Têt sur la passerelle empruntée à l'aller. (un bon exercice d'orientation pour ceux qui utilisent un GPS). La longueur et la durée de la randonnée est importante à cause de la marche d'approche qui suit le lac à l'aller comme au retour. 



Depuis le parking sous le barrage on se dirige vers l’hôtel des "Bones Hores" qui dispose aussi d'un dortoir pour les randonneurs en itinérance. Juste sous l’hôtel à droite démarre le sentier balisé GR10 qui longe le lac, nous allons le suivre jusqu'à la bifurcation vers la passerelle sur la Têt à environ 1H du départ.



Les 2 Pérics sont immédiatement visibles. On distingue parfaitement l'arête Sud du Grand Péric.



Nos longeons le lac par un sentier bien tracé au milieu des pins et de quelques feuillus.





Vers le Puig del Pam au NE












Quelques chevaux sont encore à l'estive. Peut être ceux de Llivia ?



Nous quittons le GR10 qui file vers la Porteille de la Grave et obliquons à droite.





Nous allons traverser la large vallée de la Têt (au fond le Pic Péric).





et descendons légèrement pour trouver la passerelle sur la Têt.







Peu après la passerelle, nous avons laissé à droite le Tour du Capcir et sommes montés en direction NO vers l'estany de l'Esparver. Ici derrière nous le lac des Bouillouses.






Derrière nous la vallée de la Têt et ses "pozzines" (Trous d'eau et méandres ce vocable est issu de la langue Corse cf pozzines du lac de Nino sur le GR20 ).






A notre gauche les pics de la rive droite orographique de la Têt.





Le Carlit et le vaste plateau du Pic Sobirans.



Le sentier bien net laisse à droite l'Estany de l'Esparver et continue sur une pente modérée.





Devant nous se dresse la masse imposante du Grand Péric et son arête Sud. L'objectif est maintenant de rejoindre la base de la première pyramide. Sur ce terrain facile il faut quitter le sentier et aller au jugé.






Nous laissons à droite en dessous le petit Estany de la Llosa.



Jolie vue arrièrre vers le Sobirans.



Nous voici au pied du mur...le premier mamelon est là juste devant nous.
On repère quelques rares cairns et surtout des balises blanches bien visibles sur la roche.









Nous dominons sur notre gauche la vallée du Rec de la Llosa voie d'accès vers le pic de la Cometa d'Espagne.



Derrière nous très belle vue vers l'estany de la Llosa et les Bouillouses.



Nous attaquons maintenant la partie rocheuse de l'itinéraire.





Arrivée sur le premier mamelon. On distingue la balise blanche et la suite de l'itinéraire.





De là nous avons déjà un joli point de vue sur les pics alentours. Au NO la Cometa d'Espagne.







Au NE la Serra de Mauri





Au Nord le col entre les 2 Pics Péric.



Et au Sud une très belle vue sur le lac des Bouillouses.







Devant nous la suite du parcours.




 Il faut rechercher les meilleurs passages et viser les balises blanches.








Progression dans les blocs.





Arrivée à la cote 2603.



 A droite le petit Péric.




A gauche les lacs étagés de la Coma de la Llosa apparaissent peu à peu.





La Cometa d'Espagne.




 L'escalade continue, avec toujours les belles balises blanches, dans un univers très minéral.









et c'est pas fini...après chaque piton les suivants se démasquent.





et après chaque piton il faut souvent dés escalader...



Mais nous avons de la compagnie, le vautour fauve semble désireux d'identifier les intrus.
C'est magnifique de pouvoir faire cette photo de face et d'aussi près.



Une nouvelle petite cheminée à descendre.



Les lacs se dévoilent : Estany baix, Estany de la Llosa puis Estany Blau sous la Cometa.





Le sommet est maintenant en approche finale.







Pic Péric (2810 m)




Le plateau sommital et ses murettes coupe vent.




Dans la finale, les vautours font le show.




Le comité d'accueil vigilant mais pacifique.




Du sommet, la chaine des Pyrénées apparait dans toute sa profondeur.
A l'Ouest l'Estany Blau et la Cometa d'Espagne.









A l'Est le petit Péric et en dessous les Estanys de Camporells.






Toujours à l'Est Refuge des Camporells puis Serra de Mauri.






Au Sud lac des Bouillouses.



Au Sud Ouest vers le Carlit et le Sobirans.



Vers le Levant sa majesté le Canigou.



De l'extrémité Nord du plateau sommital s'ouvrent de nouvelles perspectives.



En premier plan le petit Estany Blau caché dans un repli de terrain.



Au Nord Est la Portella de Boutadiol encadrée par les pics de la Tribune et Del Pla de Bernat.







Au Nord au premier plan à gauche Pics de Mortiers et de Terrers.
Dans le creux se trouve le petit étang du diable (non visible sur la photo).



Toujours au Nord le Pic de la Portella Gran.



Après ce magnifique tour d'horizon il est temps d'entamer la descente en direction du petit Péric dans un pierrier qui demande quelque attention.





Le pierrier est bordé à droite par une crête rocheuse.






Vue du pierrier.



Arrivée au col entre les 2 Pérics.



Vers la cote 2398. Nous avons déjà perdu 400 m.








Panoramique sur l'arête Sud du Pic Péric.









Nous poursuivons hors sentier sous le Petit Péric.



Devant nous les Bouillouses dans leur écrin.



Nous poursuivons au jugé en direction de l'Estany de l'Anec.



Aujourd'hui nous sommes gatés. Une harde de mouflons prend la pose.





Nous laissons à gauche l'Estany "Sans nom" (cote 2257)





et filons vers l'Estany de l'Anec









Un dernier regard vers les Péric.







Toujours hors sentier et avec l'aide du GPS après une large boucle vers le Sud Ouest nous arrivons à l'Estany de l'Esparver.





La passerelle sur la Têt est juste en dessous. Il n'y a plus qu'à suivre le GR10 pour revenir aux Bones Hores.
















2 commentaires:

  1. Bonjour
    sur votre photo il ne s'agit pas du Pic des Camporeils mais du Pic de la Porteille Gran
    cordialement
    Michel Prats

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Prats
      Bonjour Michel.
      Merci d'avoir relevé cette confusion entre les 2 pics. Je fais la correction.
      Bonne continuation sur les sentiers (réels et virtuels).
      MB

      Supprimer