Menu déroulant

vendredi 22 décembre 2017

Randonnée dans les Bardenas Reales


Le « semi-désert » des Bardenas Reales (Spain.info)


Le Castildetierra symbole des Bardenas



Lien vers SPAIN INFO (recommandé)

 Lien vers Tourisme Navarre

Abstract de SPAIN INFO :

"Au sud-est de la Navarre, s'étend ce parc naturel de 41 845 hectares qui a été classé par l'UNESCO réserve de la biosphère (2000) et qui compte trois réserves naturelles.

Il s'agit d'un paysage en partie semi-désertique où les pluies torrentielles ont sculpté le terrain formé de gypse et d'argile. De vastes plaines alternent avec des ravins, des falaises et des collines pouvant atteindre 600 mètres de hauteur. 

La Bardena Blanca regroupe les paysages les plus blancs, au substrat d'argile, avec une végétation steppique. La région connue sous le nom de « Bardena Negra » est plantée de forêts de pins d'Alep et recouverte de sols argileux. Trois sites concrets ont obtenu le statut de réserve naturelle, ce qui contribue à protéger davantage la richesse des paysages de l'endroit. C'est le cas du Vedado de Eguaras, où l'on pourra admirer un petit cirque entouré de ravins argileux et planté de sabines, de chênes tauzins et de romarins. Le lieu-dit « Rincón de Bú » renferme des défilés où font leur nid les grand-ducs, les aigles royaux et les percnoptères d'Egypte. Les Caídas de la Negra, quant à elles, sont une série de crevasses pouvant atteindre 270 mètres de profondeur. 

Au total, les Bardenas Reales abritent environ 24 espèces d'oiseaux rapaces (faucon pèlerin, aigle botté, vautour fauve...), en plus d'une avifaune steppique, comme l'outarde ou l'alouette. Le parc naturel abrite aussi plus de 28 espèces différentes de mammifères, dont huit sont des micro-mammifères, comme la pachyure ou la souris à queue courte. Les bassins aussi bien naturels qu'artificiels abritent, entre autres, des truites, des barbeaux communs et des tanches. Autour des bassins, nous observons des tritons, des grenouilles et de nombreux reptiles, dont le lézard ocellé, la couleuvre à échelons ou le tortue d'eau douce. des grenouilles et de nombreux reptiles, dont le lézard ocellé, la couleuvre à échelons ou le tortue d'eau douce."


Randonner en sécurité dans les Bardenas.

Les Bardenas Reales de par leur spécificité nécessitent impérativement de respecter les conseils de sécurité suivants qui s'ajoutent aux classiques interdictions propres aux réserves naturelles:

1_La zone interdite : 
La zone ceinturée par une piste en terre de 22 km constitue un polygone de tir pour l'armée de l'air espagnole qui s'y entraîne deux fois par jour. Il est donc strictement interdit de pénétrer à l'intérieur de l'anneau.

2_La Saison : 
Pour la protection des oiseaux certains itinéraires sont interdits pendant les périodes de nidification ( en gros de mars à mi septembre ) 
Voir pour le détail le remarquable site de Frédéric Moncoqut (Page info tourisme) : Lien 

Par ailleurs s'agissant d'un semi désert l'automne s'avère être la saison idéale, de plus vous serez peu dérangés par les groupes de touristes promenés par les agences.

3_La météo : 
Les jours de pluie, le terrain est impraticable et dangereux (argile=patinoire, coulées de boue, montée des eaux dans les barrancos...)

4_Les barrancos : 
Les barrancos sont bordés de falaises en terre argileuse sujettes aux éboulements, des chutes de pierre peuvent survenir comme sur tout terrain très pentu en montagne.
De plus après un orage leur simple traversée peut devenir dangereuse voire carrément impossible

5_L'Orientation : 
Même sur les itinéraires les plus classiques, l'orientation n'est pas toujours très évidente. Le GPS en sus de la carte s'avère encore une fois être le compagnon idéal pour sécuriser ses repères et trouver en cas de besoin une porte de sortie.


Accéder à la Randonnée : 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire